morenas pussy porno

Bonjour, j’habite Ă  Aydın. Je m’appelle Reyhan, j’ai 39 ans, j’ai de la chair de poisson et une peau blanche. L’Ă©tĂ© est la pĂ©riode des mariages ici. Mon mari est originaire d’un quartier d’Aydin. Sa tante a appelĂ© au tĂ©lĂ©phone pour dire que c’Ă©tait le mariage de parents proches. Mon mari sortait de la province de temps en temps Ă  cause de son travail. Elle a dit Ă  sa tante qu’elle ne pouvait pas venir au mariage elle-mĂȘme, mais qu’elle m’enverrait.

Je suis allĂ©e chez la tante de mon mari le jour du mariage. Quand je suis partie, je portais une jupe noire, des talons Ă  un pouce au-dessus du genou. Je portais aussi des culottes string Ă  l’intĂ©rieur. Je ne portais pas de chaussettes parce que c’Ă©tait l’Ă©tĂ©. Nous sommes rentrĂ©s chez les tantes du mariage vers 23h00 du soir. Engin, le beau-fils du mari de la tante du premier mariage, ouvrit la porte. À l’entrĂ©e de la porte, me fixant de la tĂȘte aux pieds, “Oh, Reyhan, es-tu venu aussi?”il a demandĂ©. “Oui, je suis venu pour le mariage, je partirai demain!J’ai dit. Je n’ai pas beaucoup gardĂ© un Ɠil sur Engin. En fait, je n’aimais pas beaucoup ça. Chaque fois qu’il me voyait, il avait l’air d’aller me baiser, et j’Ă©tais trĂšs mal Ă  l’aise avec ça.

Comme il Ă©tait encore vieux, il a fait nos places pour dormir et s’est couchĂ© lui-mĂȘme. Alors je me suis changĂ© et je suis allĂ© me coucher, mais il faisait si chaud que je ne pouvais pas dormir. Je ne portais pas de chemise de nuit parce que j’avais peur d’Engin, je dormais en pantalon de survĂȘtement, mais je ne supportais pas la chaleur. J’ai mis la fine chemise de nuit laissĂ©e par la jeunesse de ta tante au cas oĂč elle se coucherait quand mĂȘme. Parce que ta tante Ă©tait plus petite que moi, la chemise de nuit couvrait Ă  peine mes hanches. J’ai aussi enlevĂ© mon soutien-gorge pour qu’il soit confortable. Il s’Ă©tait quand mĂȘme arrangĂ© pour une place dans le hall. J’ai franchi la porte du balcon menant au balcon. Il y avait un divan sur le balcon, je me suis mis dos au mur, j’ai Ă©tendu mes pieds sur le divan et j’ai allumĂ© une cigarette.

Je pensais que si seulement mon mari avait Ă©tĂ© avec moi, nous aurions eu une aventure ici maintenant. Quand je n’ai pas eu de relations sexuelles avec mon mari depuis un moment, ma chatte brĂ»lait. J’ai aussi commencĂ© Ă  caresser mes jambes d’une main. Je commençais lentement Ă  aimer ça. J’ai Ă©teint la cigarette. Tout en caressant mes seins d’une main, j’ai glissĂ© une main dans ma chatte. D’abord en caressant la culotte, puis j’ai Ă©cartĂ© ma culotte et j’ai commencĂ© Ă  mettre mes doigts dans ma chatte et Ă  les enlever. Je me caressais la chatte d’une main. Alors que j’Ă©tais sur le point de m’Ă©vanouir, un bruit est venu de la cuisine. J’ai essayĂ© de me rĂ©parer Ă  la hĂąte, mais c’Ă©tait dĂ©jĂ  trop court pour la nuit. J’ai Ă©tirĂ© mes jambes depuis le canapĂ©, mais mes jambes et la moitiĂ© de ma poitrine Ă©taient sur la place. J’ai attendu un moment, la lumiĂšre de la cuisine ne s’est pas allumĂ©e, je pensais que la vaisselle avait bougĂ©. D’un cĂŽtĂ©, je mangeais mes tripes pour voir si quelqu’un l’avait vu.

Je suis allĂ© au salon pour me coucher. J’ai tournĂ© Ă  droite et Ă  gauche pendant un moment, mais je n’arrivais pas Ă  dormir Ă  cause des problĂšmes en moi. Je suis allĂ© aux toilettes pour me laver les mains et le visage. AprĂšs m’ĂȘtre lavĂ© les mains et le visage, la porte d’Engin s’est ouverte alors que je quittais la salle de bain et nous nous sommes rencontrĂ©s Ă  la porte. Il m’a dit: “Tu ne pouvais pas dormir non plus?”dit-il. “Oui, mais je vais me coucher maintenant!” J’ai essayĂ© de m’Ă©loigner de lĂ  rapidement, en disant. Je ne voulais pas qu’Engin me voie en chemise de nuit. Je suis entrĂ© dans le couloir et j’ai fermĂ© la porte du couloir.

Mais ma dĂ©tresse avait encore augmentĂ©. Je suis de nouveau sorti sur le balcon pour prendre l’air. Au bout d’un moment, la lumiĂšre de la cuisine s’est allumĂ©e. Engin sortit sur le balcon avec un verre d’eau Ă  la main. “Je vais boire de l’eau et me coucher, boiras-tu aussi?”dit-il. Je ne voulais pas te remercier. Juste au moment oĂč il partait, il m’a dit: “Reyhan, si tu viens dans ma chambre, je veux te montrer quelque chose!”il a dit et est allĂ© dans sa chambre. Alors je suis entrĂ© dans le hall. AprĂšs s’ĂȘtre assis dans le couloir pendant un moment (je me demande s’il m’a vu et a pris ma photo comme ça?) j’ai pensĂ©. Cette pensĂ©e avait grandi dans ma tĂȘte, c’Ă©tait devenu une curiositĂ©. J’ai dĂ©cidĂ© d’aller dans la chambre d’Engin pour me dĂ©barrasser de cette pensĂ©e qui me rongeait la tĂȘte


J’ai frappĂ© Ă  la porte d’Engin et j’ai Ă©tĂ© choquĂ© quand je suis entrĂ© avec la permission. Engin Ă©tait nu sur le dessus, et son short court Ă©tait abaissĂ© jusqu’aux genoux en dessous, et il tirait 31 sur sa bite. J’Ă©tais en colĂšre: “C’est pour ça que tu m’as appelĂ©?J’ai dit. “Non, ne t’Ă©nerve pas, regarde, je regarde un film, je t’ai regardĂ© sur le balcon, je voulais que tu le regardes aussi pour que tu puisses te dĂ©tendre plus vite!”dit-il. Engin avait le mĂȘme Ăąge que moi et n’Ă©tait toujours pas mariĂ©. Il avait un flux satellite pris dans sa chambre qui recevait des Ă©missions europĂ©ennes, j’ai vu qu’il regardait une chaĂźne sexuelle. À la tĂ©lĂ©, deux hommes ont pris une femme au milieu, l’un baisait, l’autre lui donnait la bouche. Quand mon mari n’Ă©tait pas Ă  la maison, je me masturbais en regardant des films sexuels sur l’ordinateur. Alors j’ai pensĂ© qu’il y avait aussi un canal pour eux. Engin, ” Si tu n’aimes pas ça, il y a d’autres chaĂźnes!”dit-il. Une dizaine de chaĂźnes ont circulĂ©, toutes avaient des films HardpĂžrnĂž. Lesbiennes, noirs, bandes, trous du cul


Engin, qui a vu que j’Ă©tais debout la bouche ouverte, a dit “” Viens t’asseoir Ă  cĂŽtĂ© de moi, ne te lĂšve pas, ne t’inquiĂšte pas, je ne ferai rien!”dit-il. Mon Ɠil Ă©tait sur la tĂ©lĂ©. Il m’a dit: “Veux-tu fermer la porte, le son s’en va, si tu ne veux pas, tu peux partir!”dit-il. Quand j’ai fermĂ© la porte et me suis tournĂ© vers Engin, mon Ɠil a attirĂ© l’attention sur la bite d’Engin. Il Ă©tait Ă©pais et lĂ©gĂšrement plus grand que celui de mon mari. Il le frottait avec sa main. Sa tĂȘte Ă©tait devenue Ă©norme. “S’il te plaĂźt, assieds-toi, dĂ©tends-toi!”dit-il. Je me suis assis en toute sĂ©curitĂ© sur le bord du lit. “Lequel devrais-je garder?”dit-il. “Je ne sais pas…J’ai dit. C’Ă©tait comme si j’Ă©tais en transe, mon Ɠil Ă©tait sur une tĂ©lĂ©, sur la bite d’un Engin. “Allumons les amateurs!”dit-il. “Comment?”J’ai demandĂ©. “Les gens normaux envoient ce qu’ils photographient, ils le publient aussi!”il a dit et a ouvert la chaĂźne amateur.

Un homme baisait une femme sur la chaĂźne, et l’autre homme regardait. “Tu vois le proxĂ©nĂšte, il baise sa femme, il se regarde!”dit-il. Des gĂ©missements provenant de la tĂ©lĂ©vision remplissaient la piĂšce. D’un cĂŽtĂ©, il parlait grossiĂšrement d’une Ă©norme voix rauque, “Tu seras lĂ  maintenant, comment pourrais-je le mettre dans ta chatte, allez, bĂ©bĂ©, lĂšche le mien aussi, bĂ©bĂ©, ton cul n’est pas un homme qui n’entre pas, je vais le mettre dans ton cul, le verser dans ta bouche, laisse-moi mettre ma bite dans ta chatte, salope, salope, allez, jouis-moi!”il disait des choses comme ça aussi loin que je pouvais entendre.

À un moment donnĂ©, il m’a dit “ ” DĂ©tends – toi, assieds-toi! DĂ©c.”dit-il. J’ai fait ce qu’il a dit, et maintenant je pouvais voir Ă  la fois le robinet du moteur et la traction 31, ainsi que la tĂ©lĂ©vision. Je commençais Ă  ĂȘtre affectĂ© par les discours injurieux d’Engin. J’avais l’impression qu’il me le disait. Le coq d’Engin Ă©tait devenu comme une pierre, il Ă©tait devenu trĂšs gros. Il se donna un peu en arriĂšre et grogna et Ă©jacula, jaillissant vers son ventre. Leur sperme Ă©tait arrivĂ© presque jusqu’Ă  leurs seins. “Reyhan, je me suis occupĂ© de mes affaires, je vais nettoyer, et tu pourras faire ton travail en paix!”dit-il. Il a enlevĂ© son short et les a enlevĂ©s. Il a Ă©tĂ© laissĂ© nu. Pour la premiĂšre fois, je regardais Engin d’un Ɠil rĂ©ceptif. C’Ă©tait un grand homme, mon mari Ă©tait un peu maigre, j’ai toujours voulu qu’il grossisse.

J’Ă©tais tellement excitĂ©. J’ai mis ma main sur ma chatte, elle Ă©tait dĂ©trempĂ©e. À Engin, “Tu n’as pas fait ton travail, le tien est toujours vivant!J’ai dit. Elle a dit: “Que peut-il faire, la pauvre, depuis combien de temps n’a-t-il pas pu baiser une chatte!”dit-il. “Pourquoi?J’ai dit. “Il n’y a pas d’argent, alors allons au bordel!”dit-il.”Allez-vous toujours au bordel? Tu n’as pas baisĂ© une personne normale?J’ai dit. “Non, cette salope de bite n’a jamais rien vu d’autre que de la chatte!”dit-il. Au fait, je me caressais la chatte. DĂ©c. J’ai commencĂ© Ă  Ă©jaculer tout de suite. Je gĂ©mis quand j’Ă©jacule et crie parfois d’une voix rauque, et quand je suis bien rassasiĂ©e, je me dis aussi (Je veux une bite, je veux me faire baiser!) je gĂ©mis. Involontairement, la mĂȘme chose s’est reproduite. Engin m’a dit: “Qu’y a-t-il, ĂȘtes-vous soulagĂ©?”dit-il. “J’ai Ă©jaculĂ©, mais je ne me suis pas dĂ©tendu!J’ai dit. “Vas-y alors, je vais aux toilettes!”dit-il. Quand il s’est approchĂ© de moi pour laisser le contrĂŽleur Ă  cĂŽtĂ© de moi, sa bite a presque touchĂ© ma bouche


À ce moment prĂ©cis (en faisant quelque chose qui m’Ă©tonne en ce moment), j’ai pris la bite d’Engin dans ma main et je l’ai mise dans ma bouche et j’ai commencĂ© Ă  lui sucer la tĂȘte. Il me regardait avec un grand Ă©tonnement. Sa queue avait une grosse tĂȘte. La bite d’Engin a recommencĂ© Ă  s’animer dans ma bouche. La tĂȘte du coq Ă©tait dans ma bouche, son torse Ă©tait dans ma main et je tirais 31 sur sa queue avec ma main tout en suçant. J’ai sorti la tĂȘte de ta bite de ma bouche et j’ai dit “ ” Je veux ĂȘtre ta femme ce soir!J’ai dit. La flĂšche Ă©tait sortie de l’arc maintenant. “Je pense que ça va aprĂšs avoir baisĂ©, regarde, tu ne le regretteras pas plus tard!”dit-il. “Non, je ne serai pas, mon mari, je serai ce que tu veux que je sois ce soir, tant que tu me baises!J’ai dit. “Oui, bĂ©bĂ©, depuis combien de temps ma bite cherche – t-elle une chatte Ă  baiser. Tu le demandes, je vais t’Ă©craser!”dit-il. “Allez, casse-moi, mec!”quand j’ai dit cela, il m’a attrapĂ© la tĂȘte Ă  deux mains et a mis sa queue jusqu’Ă  ma gorge et a commencĂ© Ă  la mettre dans ma bouche et Ă  la retirer.

J’avais du mal Ă  respirer et il baisait ma bouche excitĂ©e. Je l’ai poussĂ© par les jambes avec ma main et j’ai sauvĂ© ma bouche, “Ralentis, je vais me noyer, laisse-moi le prendre dans ma bouche!J’ai dit. Pendant que je suçais, il meuglait comme un Ă©norme taureau “ ” Ooohh Reyhaan super, allez, bĂ©bĂ©, jusqu’au fond!”il disait. J’ai sorti la bite de ma bouche et j’ai dit “ ” Dis – moi aussi ce que tu viens de dire Ă  la femme dans le film!J’ai dit. “Oui, maman, continue, tu m’as ruinĂ©!”dit-il. Pendant que je prenais la bite dans ma main et que je lĂ©chais ses couilles et son aine, Engin a Ă©galement dit: “J’attendais de te baiser depuis des annĂ©es, quand je t’ai vu, je tournais 31 soirĂ©es avec toi, j’entrais dans ta chatte et te baisais, je te le passais jusqu’Ă  mes couilles!”il disait.

Je lui ai dit “ ” Veux-tu me lĂ©cher?J’ai dit. Engin a Ă©galement dĂ©clarĂ©: “LĂ©cher n’est pas un mot, je bois du sorbet dans les eaux de la chatte!”dit-il. Je me suis allongĂ© sur le dos sur le lit, il a mis sa bouche sur ma chatte et a commencĂ© Ă  me lĂ©cher. Je suis venu au moins deux fois pendant qu’il me lĂ©chait. Il s’est levĂ© sur ses genoux et a levĂ© mes jambes en l’air, et c’Ă©tait Ă©vident dans ma chatte et mon cul. “Je vais te faire goĂ»ter une telle bite que tu ne l’oublieras pas pour le reste de ta vie, je vais te casser la chatte!”en disant, il a mis sa bite contre ma chatte et a chargĂ©. MĂȘme si ma chatte Ă©tait arrosĂ©e, son Ă©norme bite m’a dĂ©chirĂ© la chatte et est entrĂ©e en moi jusqu’Ă  ses couilles. Ma chatte Ă©tait enroulĂ©e autour de la bite d’Engin comme une gaine.

Engin sautait rapidement dans et hors de ma chatte sur moi. Alors qu’Engin me baisait, j’atteignais les sommets du plaisir. C’Ă©tait comme si j’avais perdu le contact avec le monde. “Allez baise-moi, passe-moi l’homme, je suis devenu ta salope ce soir, baise-moi, fais de moi une salope!” Je gĂ©missais. Je n’arrivais pas Ă  accĂ©lĂ©rer et je me disais: “Je veux prendre le dessus!J’ai dit. “Oui, bĂ©bĂ©, va oĂč tu veux, va oĂč tu veux!”dit-il. J’ai baissĂ© le moteur et je me suis assis dessus. J’ai pris sa bite dans ma main et l’ai mise sur ma chatte et j’ai lentement commencĂ© Ă  m’asseoir dessus. Sa bite Ă©tait en moi jusqu’Ă  ses couilles. J’ai commencĂ© Ă  accĂ©lĂ©rer mes mouvements. Je dĂ©lirais de plaisir. Pendant que je m’asseyais et me levais, je pouvais sentir les couilles d’Engin sur mes hanches, sur mes fesses.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

pornos frei porno deutsches porno iphone porno kamera porno student porno blonde porno creampie porno massage porno sleeping porno mom porno sister porno
© 2023 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice fĂŒr Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochlĂ€dst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst außerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen. Auf wirst du außerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchstöbere all unsere Sexkategorien und entscheide dich fĂŒr deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Große Ärsche, Freundinnen, Blondinen, BrĂŒnetten, etc. In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind außerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis! offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verrĂ  gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti. Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc
 Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente!